PVT - WHV Japon

PVT Japon

  Points clés  
  • Un PVT au Japon demande un réel investissement personnel pour pouvoir s'adapter à une culture et un mode de vie radicalement différent du vôtre.
  • Parler anglais est indispensable, parler japonais un atout important, notamment pour le travail. Mettez-vous y dès maintenant !
  • La vie au japon est chère. Il est essentiel de posséder suffisamment d'économies pour y vivre.
  • Avant de partir, il est indispensable de souscrire à une assurance PVT pour le Japon pour être couvert en toute situation.

Un PVT au pays du Soleil Levant


Région
ASIE

Capitale
TOKYO

Population
126,8 MM

Langue
JAPONAIS

Monnaie
YEN

Région
ASIE

Capitale
TOKYO

Monnaie
YEN

Langue
JAPONAIS

Le Japon et sa culture attisent bien des curiosités et des convoitises !  En effet, le dépaysement total est garanti et l’expérience d’une année au Japon vous changera sûrement.

Pays high tech, où règnent l’informatique, la téléphonie mobile et la vidéo en écran géant dans les rues en guise de publicité : l’ambiance y est folle pour un Occidental ! Et pourtant elle plaît, car se fondre dans un pays aussi différent et parfois déroutant ouvre de nouvelles perspectives et un autre regard sur le monde.

Les grandes villes sont à visiter, de jour comme de nuit, principalement Tokyo, Kyoto, Osaka, Nara. Ne manquez pas non plus l’ascension du Mont Fuji, une balade dans la campagne japonaise en quête des maisons traditionnelles en bois mais aussi une escapade en train pour aller dévaler les pistes de ski les plus réputées du pays. Envie de farniente ? Du nord au sud, le pays est constellé de plages paradisiaques, où le sable est tantôt immaculé, tantôt chantant !

Au Japon, la gastronomie est à l'honneur, et vous découvrirez que la cuisine est bien plus variée que les sushis, makis et brochettes que l'on vous sert dans les pays occidentaux. Chaque région dispose de ses spécialités : goûtez par exemple aux takoyakis, des boulettes de pâte au poulpe, ou réunissez-vous autour d'un shabu shabu, la fondue japonaise, un bouillon dans lequel on plonge viande, poisson et légumes.

Nul doute que vous reviendrez enchanté d'une année entière au pays du Soleil Levant, qui vous dévoilera alors ses plus belles couleurs. Préférez-vous le dégradé de blanc, rose et violet des cerisiers du printemps, ou sakura ? Ou les teintes jaune, orange et rouge des érables de l'automne, un phénomène qu'on appelle koyo ? Une expérience magique !

Assurance médicale : indispensable !

LE SAVIEZ-VOUS ?

Au Japon vous ne disposez plus de couverture médicale ! Ni par l'assurance sociale de votre pays ni par celle du Japon...

Le système médical japonais fait partie des plus chers au monde, en particulier en ce qui concerne les médicaments… Gare au porte-monnaie… Une assurance santé est donc indispensable !

Une assurance PVT / WHV = Pas de frais de votre poche !

Comparez les assurances PVT

Assurance médicale !
LE SAVIEZ-VOUS ?

Au Japon vous ne disposez plus de couverture médicale ! Ni par l'assurance sociale de votre pays ni par celle du Japon...

Le système médical japonais fait partie des plus chers au monde, en particulier en ce qui concerne les médicaments… Gare au porte-monnaie… Une assurance santé est donc indispensable !

Une assurance PVT / WHV
=
Pas de frais de votre poche !

Comparez les assurances PVT

Trouver un travail au Japon en PVT

Si vous ne parlez ni japonais, ni anglais, la recherche d'emploi sera plus beaucoup plus compliquée pour vous. De manière générale, c'est votre vie quotidienne qui en sera affectée. Il est donc indispensable de prendre des cours de japonais avant de partir ! Rassurez-vous, certains jobs ne nécessitent tout de même pas une maîtrise absolue de la langue.

Les Baito, les petits jobs

Avec votre statut de voyageur en PVT, vous trouverez surtout des petits jobs, appelés baito, pour un salaire horaire d'environ 7 à 8 € /h : faire la plonge dans un restaurant, préparer le café, distribuer des tracts, travailler en usine, etc.

Donner des cours de langue

Autre possibilité : donner des cours de langue en français, en anglais ou dans une autre langue pour environ 20 € de l'heure.

Attention, il existe des restrictions sur les emplois autorisés en PVT, renseignez-vous avant d'accepter un poste (serveur, hôtesse, videur en boîte de nuit, …).

Les possibilités de logement PVT au Japon

Les possibilités de logement sont nombreuses au Japon : traditionnelles, atypiques, bon marché ou plus classiques… Vous aurez de quoi faire !

Les auberges de jeunesse

Bien entendu, vous trouverez dans les grandes villes de nombreuses auberges de jeunesse où vous pourrez rencontrer et partager vos expériences avec d'autres voyageurs.

Les sharehouse

Pour un logement de plus longue durée, la sharehouse reste encore la meilleure solution. Vous aurez une chambre privée dans un immeuble, avec une cuisine et une salle de bain en commun. L'occasion aussi de faire des rencontres et de ne pas vous sentir seul pendant le séjour !

Les hôtels-capsules

Pour les voyageurs solitaires, les hôtels-capsules proposent des sortes de caissons fermés, avec juste un lit et une télévision, alignés dans des dortoirs communs.

Le Manga Kissa

Côté atypique, il existe aussi les manga kissa, ou manga café. À l'origine, ces bibliothèques-cafés s'adressent aux lecteurs de mangas, mais on peut aussi y dormir ! Dans votre box fermée, vous aurez un lit (ou un fauteuil) et un ordinateur. Les douches et les toilettes sont en accès commun. Ne comptez pas y séjourner plusieurs nuits car le confort est minime, mais la formule a l'avantage d'être très bon marché avec son tarif à l'heure.

Le Ryokan

Le ryokan, auberge typiquement japonaise, est une expérience immanquable durant votre séjour en PVT. Vous découvrirez l'architecture traditionnelle des maisons et le célèbre rituel du bain, ou ofuro. Pour apprendre le japonais pendant votre séjour, pourquoi ne pas vous intéresser aux familles d'accueil ? Cela peut être une bonne opportunité pour vous immerger dans la vie locale pendant un ou deux mois.

Le budget en PVT au Japon

Partir avec quelques économies en poche est primordial car la vie au Japon est chère. Il faut pouvoir disposer de suffisamment d'argent pour subvenir à ses besoins les premiers mois le temps de s'installer et de trouver un travail.

  • Visa PVT Japon

    Gratuit
  • Vol AR avion

    env. 750 €
  • Assurance PVT Japon (12 mois)

    env. 400 €
  • Ressources bancaires

    3 100 €
  •  = BUDGET MIN. AVANT DE PARTIR : 4 250 € 

Avant de partir, il faudra prendre en compte le prix du billet d'avion, non négligeable, et l'assurance de votre PVT. Le visa est gratuit, mais attention, vous devrez quand même justifier d'assez d'argent sur votre compte en banque pour l'obtenir.

Attention ! 3 100 € avec billets d'avion AR est donné à titre indicatif et est vraiment un strict minimum ! Sans travail, votre situation financière ne vous permettra pas de rester longtemps au Japon, à moins d'avoir plus de 10 000 euros d'économies.

  • Hébergement

    Gaijin House (guesthouse)
    env. 400 €
  • Hébergement

    Colocation
    env. 700 €
  • Alimentation

    Soit env. 10 €/j
    env. 300 €/mois
  • Transports et autres

    env. 100 €/mois
  • Loisirs et Tourisme

    env. 200 €/mois
  •  = BUDGET MIN. SUR PLACE : entre 1 000 € et 1 300 € / mois 

Côté budget sur place, un voyageur au budget serré pourra s'en sortir pour 2 500 yens par jour (env. 20 euros) pour la nourriture, le transport et le tourisme, même si cela dépend de votre débrouillardise.
Ce budget pourra doubler, environ 5 000 yens par jour (env. 40 euros), en fonction de la ville où vous vous trouvez (Tokyo est très chère) !

Pour économiser, vous pouvez aussi faire la cuisine chez vous, dénicher des bons plans auprès des locaux et privilégier des visites gratuites (les temples par exemple).
Si vous optez pour une Gaijin House (guesthouse) ou une colocation, vous pourrez envisager un budget entre 50 000 et 80 000 yens par mois (env. entre 400 et 650-700 euros), même si cela dépend de nombreux facteurs.

Si vous souhaitez retirer de l'argent liquide, il y a de fortes chances que votre carte visa ne soit pas acceptée dans les distributeurs japonais, même si le pays évolue sur le sujet ! En général, il est plus facile de retirer dans un 7-Eleven ou à la poste, mais attention à vérifier les horaires des ATM.
Il est donc plus que nécessaire d'ouvrir un compte en banque sur place dès votre arrivée. Une fois la démarche effectuée, comparez les moyens à votre disposition pour effectuer un virement bancaire à moindre frais.

Vie pratique du PVT au Japon

  • Première démarche à effectuer dès votre arrivée au Japon : vous devrez obtenir votre carte de résident, ou Zairyu Card. En effet, tout visiteur étranger qui reste plus de 90 jours au Japon doit obligatoirement l'avoir en sa possession pendant son séjour.
  • Si vous arrivez dans un aéroport international, comme celui de Narita à Tokyo, elle vous sera automatiquement remise. Si ce n'est pas le cas, vous devrez vous rendre dans un bureau d'immigration. Dès que vous avez une adresse, jusqu'à 15 jours après votre arrivée, vous êtes aussi tenu d'inscrire celle-ci sur votre carte de résident en vous rendant à la mairie la plus proche. Idem si vous changez de résidence au cours de votre année de WHV.
  • Cette carte de résident simplifiera vos futures démarches - trouver un emploi et un logement, ouvrir un compte bancaire, etc. - alors autant l'avoir en poche le plus tôt possible ! Gardez-la toujours sur vous, elle vous servira de carte d'identité partout au Japon.
  • Celui ou celle qui tente l'aventure du Working Holiday Visa au Japon doit bien avoir en tête qu'il est plus que nécessaire de parler japonais, tout du moins pour ceux qui comptent travailler sur place. N'hésitez donc pas à prendre des cours le plus tôt possible avant de partir et aussi à votre arrivée. Il existe de nombreuses options peu chères voire gratuites : cours proposés par des volontaires dans des associations, échange de langue avec un(e) japonais(e), ou expérience de "cobaye" auprès d'une personne qui se forme au métier de professeur (parfois, ceci est rémunéré !).

Comment obtenir votre visa PVT pour le Japon ?

Le visa vacances-travail au Japon n'est pas très compliqué à obtenir si vous respectez l'ensemble des conditions d'éligibilité.

Par contre le dossier comprend de nombreuses pièces justificatives qui peuvent prendre du temps à rassembler. Ne négligez aucun de ces documents si vous voulez voir votre demande acceptée.

Par ailleurs, vous devrez passer un examen médical pour vérifier que vous êtes en bonne santé avant de partir.